SFEIR

SFEIR

23 Mai, 2023

Anthony Pena, comment devenir speaker

Rubrique

Témoignages

Anthony, comment devenir speaker ?

Introduction

 

Anthony Pena, développeur depuis 3 ans maintenant à l’agence nantaise de SFEIR, nous trace son portrait de speaker. 

Il nous fait découvrir cette facette de sa carrière, comment il s’est lancé et comment il se prépare aux conférences. 

 

Anthony nous fait un retour d’expérience sur son aventure de speaker et nous partage ses tips.

Tu es speaker depuis peu, quels sujets as-tu abordés ?

 

J’ai animé ma toute première “vraie” conférence il y a un an.

Je m’étais préparé pour ce grand jour en animant des talks SFEIR en interne.  

 

Aujourd’hui, j’ai déjà participé à 5 conférences, avec 3 sujets différents : 

  • Java et GraalVM, 

  • Rust et Cargo, 

  • et les WebExtensions en binôme avec Adrien LASSELLE.

Qu'est-ce qui t’a motivé à être speaker ?

 

Je pense être motivé par plusieurs facteurs. J’ai l’habitude de rédiger des articles qui sont plutôt courts pour mon blog. Mais de temps en temps je ressentais l’envie de creuser plus loin dans le sujet et de m’approfondir. 

Ma première motivation vient donc de la rédaction d'articles pour mon blog. 

 

Ensuite, je me rappelle d’être très admiratif des développeurs qui montaient sur scène pendant les Devfest, et ce dès ma toute première participation. C’était le Devfest de Nantes en 2016. 

J’admirais l’aisance des Devs sur scène quand ils parlaient des sujets qui les passionnent.   

Ce qu’il faut aussi savoir, c’est que Jean-Francois Garreau, directeur de l’agence Nantaise, est speaker et se prête souvent à l’exercice.

 

Autant d’arguments qui m’ont poussé à me lancer sur scène.  Devenir speaker était une évidence.

Comment est-ce que tu t’es formé à devenir speaker ?

 

Je ne sais pas si j’ai eu une formation à proprement parler.

Dès la fin du collège, j’ai commencé à multiplier les présentations orales, j’étais plutôt à l’aise. Puis, j’ai continué à développer cette compétence pendant le lycée, durant mes études, mes stages et mes premières expériences professionnelles. 

 

Arrivée chez SFEIR, j’ai eu l’occasion de suivre la SFEIR School Speaker, une de nos formations maison, donnée par Jean-François. 

J’ai découvert énormément  d’astuces pour réussir sa conférence et bien préparer ses CFP (Call For Papers) aussi.

 

Je pense que je fais un peu partie des speakers OVNI qui réfléchissent beaucoup à leurs talks mais finalement passent peu de temps à les préparer. 

 

J’ai n’ai pas besoin de beaucoup notes et je ne sais jamais ce que je vais dire avant de l’avoir dit. Je suis un adepte de l’improvisation !

Quels sont les avantages d’être speaker selon toi ? 

 

Être speaker demande beaucoup de travail, mais c’est très gratifiant !

 

Au départ, on peut avoir peur du jugement, mais les échanges et rencontres sont toujours bienveillants et positifs. Ils conduisent parfois à développer de nouvelles idées.  Ce sont des moments de découvertes qui donnent envie de creuser certains sujets. 

 

C’est une autre forme de partage à mon arc et le partage est une valeur très importante pour moi. Et ça tombe bien ! Car c’est l’une des valeurs clés de SFEIR.

Te souviens-tu de ton premier talk ? C’était comment ? 

 

J’ai donné mon 1er talk environ 1 mois après mon arrivée chez SFEIR. 

Je me suis retrouvé devant une trentaine de personnes à parler de StrapiJS. Je vous avoue que les dix premières secondes étaient impressionnantes ! Mais je m’y suis vite habitué et j’ai pu enchainer sur mon talk avec aisance.

 

J’ai dû ne pas être clair pendant tout le talk ou parler un peu vite des fois, mais pour une première, j’estime que ce n’est pas grave. L’essentiel c’est de se lancer et sortir de sa zone de confort. Et croyez-moi, ça paye ! Car j’ai reçu beaucoup de retours positifs. 

 

Un autre point positif qui m’a marqué après ce talk, est de pouvoir échanger avec des personnes qui partagent les mêmes passions que moi.

Et ta première conférence ?

 

J’ai eu la chance de commencer par une petite conférence, le JUG Summer Camp de La Rochelle. J’ai fait mon talk devant un public d’une cinquantaine de personnes en étant filmé. 

 

C’était la première fois que je jouais mon talk “Java à la vitesse de la lumière avec Graal” et c’était un peu stressant. 

 

Pas de chance, je suis passé en retard à cause de problèmes techniques…

Et pour faire monter la pression, il y avait quelques tops speakers dans la salle.

 

J’avais très envie que ma première conférence soit parfaite. 

Spoiler : c’est impossible que tout soit parfait ! 

 

Dans l’ensemble, tout s’est bien passé. J’ai eu des bons retours et j’ai pu corriger pas mal de choses après avoir regardé le replay sur YouTube !

Des conseils à donner à des personnes qui aimeraient bien se lancer afin de devenir speaker ? 

 

Je vais vous partager des conseils que l’on m’a donnés et qui m’ont bien servi, notamment sur les CFPs. 

 

Le premier est de partir du principe que lorsque l’on postule pour donner un talk, on ne sera pas pris.

 

C’est un peu défaitiste, mais c'est réaliste : beaucoup de gens proposent leurs talks pour les CFP et sont déçus car il y a peu de chance d’être choisi.

Mais quand ils reçoivent un mail qui valide leur talk, ils sont deux fois plus contents !

Lorsqu’un talk vous est accordé, n’hésitez pas à faire relire vos propositions avant de les poster.  

Ceci permettra de vérifier que le sujet du talk est clair pour tout le monde et  c'est toujours intéressant d’échanger les points de vue.

 

Au moment de jouer votre talk, n’hésitez pas à boire un grand verre d’eau, aller aux toilettes 15 minutes avant de commencer et hydratez-vous pendant votre talk aussi. 

Ce sont des conseils qui peuvent paraître bêtes, mais croyez-moi, ils peuvent changer complètement votre performance !

 

Pour la partie présentation, évitez de charger vos slides de contenu.   

Le but de faire un talk est que l’on puisse vous écouter et pas qu’on lise vos slides ! 

Prévoyez peu, voire pas de texte et peu de slides en général, je compte environ 1 slide par minutes de parole. 

 

Dernier point très important à mon avis : faites-le pour vous ! 

 

C’est un engagement d’être speaker ! On devient assez vite visible, on rentre dans la grande famille des speakers. On n’est donc pas à l’abri des critiques. 

 

Si vous n’êtes pas à l’aise avec le public speaking, vous avez parfaitement le droit de ne jamais le faire. Ça ne fait pas de vous un moins bon développeur ou une moins bonne développeuse. 

 

Mais si vous le sentez : foncez ! 

Il faut oser et arrêter de réfléchir, ça vous ouvrira beaucoup de portes, beaucoup d’opportunités et beaucoup de moments enrichissants !

Restez informés

Recevez chaque mois nos dernières actus techs et événements à venir.

Social

Un peu de lecture

SFEIR reconnu Google Cloud Training Partner of the Year 2024 pour la région EMEA

Actualités, Communiqués de presse

Neuilly-sur-Seine, le 8 Avril 2024 - Le Groupe SFEIR, leader en conseil en stratégie numérique et en développement d'innovations technologiques, est fier d'annoncer avoir reçu le prestigieux titre de Google Cloud Partner of the Year 2024 dans la catégorie Formations...

Lire la suite

Accélération sur la Data : Florent Legras devient CTO Data

Actualités, Communiqués de presse

Neuilly-sur-Seine, le 6 mars 2024 – Le Groupe SFEIR, cabinet indépendant de conseil et d’expertise technologique, est fier d'annoncer la nomination de Florent Legras au poste de CTO Data. Cette nomination souligne l'importance stratégique que le Groupe accorde à l'expertise...

Lire la suite

SFEIR devient partenaire de services AWS de niveau Advanced

Actualités, Communiqués de presse

Neuilly-sur-Seine, le 4 décembre 2023 - Le Groupe SFEIR, société de conseil en stratégie numérique et en développement d'innovations technologiques annonce avoir passé une nouvelle étape dans son partenariat avec le Cloud provider AWS via l’obtention du statut de Partenaire...

Lire la suite

Parlez à un expert

Social

Contact